© août 2017
Par des défaillances de mise en œuvre d’isolation thermique : problèmes : courants d’air, difficulté à chauffer des pièces dans un logement, phénomènes de condensation, apparition de moisissures, etc. Souvent il s’agit d’une défaillance de pose de l’isolation dont les conséquences génèrent une surconsommation d’énergie, rendent l’habitation inconfortable, difficile à chauffer en hiver, surchauffée en été. Par perte partielle de l’étanchéité du pare vapeur de l’isolation thermique  : qui génère une perte variable et importante de la performance thermique  des isolants avec un développement bactérien latent créant de l’insalubrité. Ces inconvénients peuvent avoir des effets néfastes sur la santé des occupants : la migration de la vapeur d’eau et la condensation sur les parois froides créant  des moisissures, c’est lune augmentation du taux de dioxyde de carbone de l’air, la possibilité de relargage de polluants potentiels de micro particules ou de formaldéhydes selon le type d’isolation.

Défaillances dans l’isolation thermique

Défauts et problèmes liés à l’isolation thermique

les défauts d’isolation thermique

sont rendus visibles par une

caméra infrarouge à très haute

sensibilité que nous mettons en

oeuvre.

Isolation thermique Accueil génie climatique Ventilation Thermographie Infiltrométrie Contact

Définition :  384000 pixels

sensibilité :  0,035°c

Les défauts d’isolation thermique sont des éléments qui contribuent à apporter une perte de plus en plus importante de la valeur patrimoniale des biens des occupants. Les habitations mal isolées seront de plus en plus pénalisées à la revente dans les années à venir par des exigences réglementaires nouvelles de plus en plus restrictives.
Il est encore et toujours constaté de nombreuses et importantes malfaçons dans l’isolation thermique de la construction individuelle, collective neuve et dans l’existant.
Les défauts de l’isolation thermique nuisent à la bonne ventilation et la qualité de l’air de l’habitation.
Isolation thermique