PAGE D'ACCUEIL

Contact

Notre région

EXPERTISE DU BATIMENT THERMOGRAPHIE :

Expertise du bâtiment

Expertise thermique

thermographie infrarouge

VENTILATION :

Expertise de la ventilation

INFILTRATIONS D'AIR DANS LES BATIMENTS :

Infiltrométrie

ETUDES THERMIQUES :

Etudes thermiques RT2012

Simulation dynamique

 

.

ESPACE ENERGIE sas  

Une entreprise au service de sa clientèle depuis 1974 !

.

Infiltrométrie

.

.

L'infiltrométrie est une technique de contrôle qui permet de qualifier

véritablement la performance énergétique réelle d'un bâtiment. Cette technique

met à jour tous les défauts d'isolation thermique de la construction.

 

Le contrôle par infiltrométrie peut être très utile pour un acquéreur d'un bien

immobilier (maison, appartement, etc.), les défauts cachés sont découverts

et peuvent être consignés, une estimation de la performance énergétique réelle

peut être établie avec les conséquences sur le bâti et la surconsommation

d'énergie liée.

C'est ainsi pouvoir mettre à connaissance et protéger l'acquéreur des

malfaçons cachées en préservant la valeur patrimoniale de son bien.

Cette expertise est nécessaire et obligatoire pour l'obtention du label depuis la

parution de la nouvelle réglementation thermique RT 2012.

 

L'étanchéité à l'air dans la construction :

un défi majeur ...

C'est une réponse importante et qualitative à bien des problèmes liés aux

infiltrations d'air.

L'infiltrométrie est une technique de recherche efficace démontrant et

quantifiant précisémment les infiltrations d'air dans la construction

neuve ou existante afin d'avoir une solution qualitative pour établir la

performance énergétique des bâtiments.

C'est une excellente réponse à la réglementation thermique RT 2000 et

RT2005 pour la perméabilité à l'air des bâtiments. L'infiltrométrie

permet cette évaluation précise des fuites d'air ou infiltrations

conformément aux critères de la norme européenne NF EN 13829 par

des mesures selon des critères rigoureux de pressurisation et aussi de

dépressurisation d'air dans un bâtiment.

 

Les mesures d'étanchéité sont effectuées avec un appareil spécifique,

le Blower Door :

Les mesures se réalisent avec l'utilisation d'une porte ou une fenêtre

existante extérieure devenant momentanément une "porte soufflante"

munie d'un ventilateur puissant qui permet de mesurer les valeurs de

fuites d'air par les infiltrations.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

 

Les infiltrations d'air dans la construction :

Les parois dans la construction sont souvent multicouches, dans la

construction d'aujourd'hui. Le calfeutrement thermique fait rarement

l'objet d'une attention particulière, suffisante et attentive depuis l'étude,

du suivi jusqu'à la réception des travaux.

Les grandes catégories de points faibles dans la construction :

- Liaisons façades et planchers.

- Liaisons murs et toiture.

- Menuiseries extérieures.

- Equipement électrique.

- Trappes de combles et éléments traversant les parois.

Concernant la construction d'habitation individuelle ou collective :

La construction d'habitation est régie par les règles de la réglementation

thermique RT2000 qui s'imposent à toute construction neuve ou partie

nouvelle d'habitation ayant fait l'objet d'un permis de construire

postérieur au 1er juin 2001 et pour la nouvelle réglementation thermique

RT2005 sont concernés les permis de construire postérieurs au 1er

septembre 2006 dans lesquels la perméabilité à l'air maximale est

définie et prise en compte par une réglementation précise selon le décret

n° 2000-1153 du 29 novembre 2000 et l'arrêté du 29 novembre 2000.

Pertes financières par les infiltrations :

Par la technique de l'infiltrométrie, il est ainsi possible de quantifier

précisémment les fuites d'air d'une habitation ainsi que les pertes

financières occasionnées qui, sans être décelées ni corrigées pourront

être fortement pénalisantes chaque année. Ces infiltrations prennent

une part de plus en plus importante par le prix croissant des énergies

pour le chauffage.

Exemple de problème rencontré dans l'habitation constaté en

expertise :

Les toitures dans la construction sont souvent l'objet de problèmes liés

à l'isolation thermique, en conséquence : ce sont des pièces d'étage

souvent difficiles à chauffer surtout en période d'hiver et de vent froid.

Infiltrations d'air visualisées par la thermographie :

.

.

.

.

.

.

.

 

 

Vue d'une sous pente de toiture et deux murs extérieurs dont un pignon.

La jonction de ces trois éléments démontre clairement des entrées

d'air froides le long des arasées du mur et du haut du pignon. Par ces

infiltrations il y a une forte déperdition de chaleur ayant pour

conséquence une surconsommation importante d'énergie de chauffage et

une très forte probabilité de dégradation importante de la performance

de l'isolation thermique de toiture.

En complément de diagnostic, pendant le test d'infiltrométrie,

l'utilisation d'un générateur de fumée ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'utilisation conjointe d'un générateur fumigène puissant va permettre

de visualiser facilement avec précision les grandes entrées d'air parasites

présentes sur les parois: jonction poutres de la toiture/mur, les fenêtres,

les portes, les caissons de volets roulants, les gaines de ventilation, etc.

Pour de petites infiltrations plus ponctuelles :interrupteurs électriques,

prises de courant , défaut d'étanchéité entre le mur et les chassis des

fenêtres, un test avec une poire à fumée se révèle très utile et visuel .

L'obtention de la performance thermique et du meilleur confort sont

fortement lièes aux infiltrations d'air.

 

 

 

 

 

 

 

 

Conséquences des infiltrations sur la facture énergétique d'un

bâtiment:

Les déperditions d'une habitation par des défauts de construction

peuvent représenter une part importante de consommation d'énergie.

Avec cette technique performante de recherche, les résultats sont

éloquents et révélateurs avec une grande précision de la réalité des

problèmes posés.

Par cette expertise le positionnement des infiltrations est clairement

défini. La présence de passages d'air indésirables dans l'enveloppe

génère des flux d'air traversants non maitrisés qui viennent en

supplément du renouvellement d'air spécifique dû au système normal

de ventilation. Ce phénomène sera plus ou moins amplifié selon les

conditions de vent. Une augmentation de débit d'air incontrôlé peut

générer en saison froide un besoin supplémentaire de chauffage pouvant

largement dépasser 25 % pour des constructions très perméables. Enfin

certains transferts d'air parasites peuvent affaiblir très fortement la

performance thermique des parois si l'air extérieur s'infiltre entre

l'isolant et le parement de finition intérieur (plafond placoplâtre par

exemple).

De plus en période d'été c'est une pénalité supplémentaire par l'élévation

anormale et inconfortable de la température ambiante dans l'habitation.

La conservation et la performance du bâti :

En période de chauffage, l'air exfiltré par les parois vers l'extérieur se

refroidit dans l'isolant thermique, son humidité relative augmente ainsi que

le risque d'apparition de la condensation dans l'isolation ce qui a pour

conséquence l'amoindrissement de la performance thermique ainsi que

l'apparition des phénomènes de moisissure des matériaux isolants.

Le contrôle technique préventif en infiltrométrie dans la construction

neuve ou dans la rénovation de l'existant:

Un contrôle technique d'infiltrométrie en dépressurisation et pressurisation

préventif pendant la construction peut être très utile :

Après la réalisation du "hors d'eau et du hors d'air" y compris la pose de

l'isolation thermique dans sa globalité juste avant la mise en oeuvre des

doublages et éléments de finition tels que : plafonds, boiseries, carrelages,

revétements décoratifs muraux, etc.

Ce contrôle en cours de construction permettra de déceler et de

quantifier les désordres avec précision : c'est la possibilité de remédier

aux infiltrations parasites sans subir de dommages et sans agir de manière

intrusive sur le bâti en cas d'ouvrage terminé.

C'est aussi la sécurisation :

- Pour la qualité réelle visible et appréciable de la réalisation de l'ouvrage.

- Pour la valorisation présente et la préservation ultérieure du patrimoine.

- Pour une optimisation de votre confort de vie dans l'habitation tant en

été qu'en hiver.

- Pour un bilan annuel financier d'énergie de chauffage calculé, maitrisé

et raisonnable avec un niveau de confort nettement supérieur.

Vous faites l'acquisition d'une nouvelle maison, d'un appartement,

dans le neuf comme dans l'existant :

Vous souhaitez être parfaitement sécurisé sur cet investissement vu

l'importance financière du projet, pour votre confort, pour la

pérénnité de l'ouvrage, pour le montant annuel des frais de chauffage,

pour la valorisation de votre nouveau patrimoine tant pour aujourd'hui

que pour l'avenir.

Les éléments de la construction à vérifier qui sont principalement

concernés :

- L'isolation thermique : a t'elle été correctement mise en oeuvre ?

sa performance thermique sera t'elle bien celle que vous êtes en droit

d'attendre et celle conforme à la réglementation ?

- Les portes et fenêtres : sont elles bien étanches à l'air malgré

une apparence quelquefois trompeuse, quelle sera l'incidence sur le niveau

de confort de votre habitat ?

- La ventilation du bâtiment : est t'elle bien réalisée, est elle

efficace ?, nous pouvons contrôler les volumes d'air réels sortants ou entrants

de chaque bouche d'insufflation ou d'extraction d'air, etc.

 

Si hélas des doutes subsistent sur la qualité du bâti... cette expertise

technique de recherche en infiltrométrie asssociée à la thermographie

sans aucun dégat intrusif pendant le contrôle, permettra une exploration

des éléments importants qui sont ne sont pas décelables car cachés en

vous prouvant la réelle performance énergétique de l'ouvrage avec

des thermogrammes et des photos à l'appui pouvant vous éviter bien

des problèmes où vous aurez en plus à l'avenir des frais ultérieurs de

travaux de réparation avec peut être de graves déboires aux

conséquences financières pouvant devenir quelquefois désastreuses.

Espace Energie une entreprise dont l'opérateur est autorisé

par le ministère en charge de la construction, certificat n°2010-0205

et qualifié pour les mesures d'étanchéité à l'air avec la qualification

8711 du qualibat

 

L'entreprise dispose de deux unités Blower Door pour effectuer

des mesures de débits d'air allant jusqu'à 20000 m3/heure

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

en complément technique, l'entreprise dispose de l'appui d'un bureau

d'études thermiques et d'expertise permettant l'élaboration de calculs et

la vérification de la conformité à la réglementation thermique en vigueur

par la valeur admise en perméabilité à l'air ou la surconsommation énergétique

liée en cas de malfaçons dans le bâtiment.

 

Membre de l'Association d'Agences Françaises de contrôle par

thermographie et infiltrométrie pour la maitrise de l'énergie

www.aactime.com

 

 

 

..

www.espace-energie.com

 

 
 

.